Chêne et maisons historiques à colombages

ouvert demain à partir de08:00 heure

fr

Vieilles poutres en bois

Poutres anciennes en orme

poteaux d’amarrage en bois tropical recyclé

Poutres en vieux chêne

Poutres anciennes en pin américain

Poutres anciennes en sapin

Vieilles planches

Vieilles planches du port

Vieilles planches de pin

Planches de chemin de fer en chêne

Etagères de pressoir en vieux chêne

Planches en chêne français rabotées

Planches de foin en vieux chêne

Planches de bois de grange

Des plateaux de boules en vieux chêne

Planches en bois de wagon

Planches de wagon en chêne ancien rabotées

Planches de wagon de chemin de fer en bois

Planches de wagon en pin ancien

Planches de wagon en vieux chêne brossées

Plancher en bois

Plancher en vieux chêne

Plancher en vieux chêne

Plancher en pin americain

Table en bois

Dessus de table en vieux chêne

Poutres en chêne sèches à l’air

Poutres en chêne longues

Poutres chêne séchées à l’air

Lignes de chêne séchées au vent

Menu

ouvert demain à partir de08:00 heure

+31(0) 488 455 025

fr
Nouvelles

Chêne et maisons historiques à colombages

Nombreux sont ceux qui connaissent les magnifiques maisons à colombages de différentes régions d’Europe. Ces structures historiques sont de véritables joyaux dans le paysage, dans les villes ou à la campagne. Pourquoi ces maisons et ces fermes ont-elles été construites de cette manière ? À quoi dois-je faire attention si je veux rénover moi-même une maison à ossature bois ?

Qu’est-ce qu’une maison à colombages ?

La construction à ossature bois, comme la construction à charpente en bois, utilise principalement des poutres en bois dans sa construction. Contrairement à ce que certains disent à tort, l’artisanat n’est pas un style mais une technique de construction. Les murs entre les poutres en bois étaient autrefois remplis d’osier de branches et d’autres matériaux naturels tels que la paille, l’argile et la chaux, qui constituaient également une bonne isolation. L’ossature bois est un style de construction dans lequel la structure porteuse est constituée de poutres en bois, et les compartiments sont remplis de branches, recouvertes d’un mélange naturel de paille et de terre. Cette méthode de construction a vu le jour au 12ème siècle, époque où la pierre naturelle était rare, le colombage offrait un moyen rapide, accessible et également isolant de construire des maisons. Ce style architectural se retrouve principalement en Allemagne, aux Pays-Bas, en France et en Angleterre.

Quelle est l’origine des maisons à colombages ?

La construction des premières maisons à colombages a commencé vers la fin du XIIe siècle. Au cours des siècles suivants, la population s’est accrue et s’est urbanisée. Les gens se sont installés dans les villes et de nombreuses maisons ont dû être construites. Entre le 13e et le 17e siècle, le style à colombages était le mode de construction dominant dans certaines régions. En raison de la rareté de la pierre naturelle dans certaines régions, les gens ont fait preuve de créativité en utilisant les matériaux naturels disponibles : le bois, la paille et le terreau.

Où sont les maisons à colombages ?

On trouve des maisons à colombages dans différentes régions d’Europe, notamment dans des pays comme l’Allemagne, les Pays-Bas, la France et l’Angleterre. Cette technique de construction était principalement utilisée dans les régions de basse altitude, où la pierre naturelle était rare dans le passé. Prenez par exemple la ville allemande de Quedlinburg, où de nombreuses maisons à colombages ont été construites au XVIe siècle. Aujourd’hui, cette ville est reconnue comme un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, de sorte que son architecture historique peut encore être admirée.

Pourquoi du chêne dans les maisons à ossature bois ?

Le chêne était souvent choisi pour la construction des bâtiments. Le chêne pousse naturellement dans le paysage et son bois est connu pour sa résistance et sa durabilité. Pour préserver la valeur historico-culturelle et rénover de manière durable, les propriétaires de maisons à ossature bois préfèrent souvent le chêne.

A quoi dois-je faire attention lorsque je choisis des poutres en chêne ?

Le chêne, l’essence de bois la plus couramment choisie pour la construction de maisons à ossature bois, possède de nombreuses propriétés favorables. Toutefois, il est essentiel de tenir compte de certains aspects. Tout d’abord, il est essentiel que les poutres en chêne soient bien sèches. Lorsque vous utilisez du chêne fraîchement scié dans une structure, il y a un risque que les poutres travaillent, ce qui peut entraîner des torsions, des déformations ou des fissures, qui peuvent endommager l’argile et le stuc de paille. Pour éviter cela, on choisit souvent des poutres en chêne séché, qui seront séchées à l’air libre à l’extérieur. En règle générale, une poutre s’assèche d’environ 1 centimètre par an jusqu’au cœur. Pour une poutre en chêne de 15×15 cm, cela signifie qu’il faut 5 à 7 ans de séchage au vent pour qu’elle soit bien sèche, avec un pourcentage d’humidité d’environ 18 à 20 %.

construire avec la technologie du treillis (2)

Quels types de poutres en chêne proposez-vous ?

Notre entreprise est spécialisée dans la vente de poutres historiques en chêne et de poutres en chêne séchées au vent. Ces deux types de poutres constituent des solutions optimales dans le choix des matériaux de construction pour la rénovation des structures historiques, en particulier des maisons à ossature en bois. Pour les maisons à ossature bois, nous proposons deux options :

Poutres en vieux chêne pour maisons à colombages

Vous pouvez choisir de rénover des maisons à colombages avec de vieilles poutres historiques en chêne. Ce choix présente plusieurs avantages. Elle respecte la valeur historico-culturelle du style architectural médiéval, contribue à l’aspect esthétique grâce à l’utilisation de vieux chênes, et les poutres ont généralement plus de cent ans, ce qui les rend sèches (avec un taux d’humidité d’environ 17 à 20 %). Les vieilles poutres en chêne sont entreposées dans notre hangar couvert et sec.

Poutres en chêne séchées au vent pour les maisons à ossature bois

Les artisans ou les entrepreneurs en rénovation peuvent également opter pour le chêne séché au vent. Ce type de chêne a passé des années à sécher à l’air libre, ce qui se traduit par un taux d’humidité plus faible et une moins grande sensibilité à l’action. Cela permet de réduire les dommages causés au stuc ou aux murs extérieurs. En outre, ces poutres présentent l’avantage d’être exemptes de clous ou de vieux clous, d’exclure les encoches et d’être indéformables, ce qui permet de les planifier facilement à la bonne taille.

Vous voulez en savoir plus sur le chêne dans les maisons à colombages ? N’hésitez pas à nous contacter!